Une action programmée dans le cadre de Lille World Design Capital, en partenariat avec Lille-Design

vernissage samedi 25 janvier à 16h
Atelier d’écriture avec Zazie Mode d’Emploi samedi 8 février 15h-17h

En 2019 l’espace 36 entame un nouveau cycle de trois ans de Résidence de création annuelle, axé sur le soutien au design graphique. En partenariat avec Lille—design, nous participons aux réflexions en cours dans nos professions sur les liens entre création artistique et graphique. De plus en plus de lieux d’art contemporain invitent les designers à basculer du côté de la forme plastique, se détachant de la seule commande de communication. La présentation en espace d’exposition permet d’allier la diffusion à la médiation envers les publics, développant les occasions de voir et comprendre le graphisme. Proposé de manière expérimentale à des créateurs jusque-là éloignés de ces cadres de recherches plastiques, nous avons choisi d’accompagner pour cette première année Jane Secret et Nicolas Millot, qui forment Surfaces Studio.

À l’occasion de nos 20 ans d’aide à la création, ils proposent une réflexion sur l’histoire de l’espace 36, par une œuvre à la fois unique et multiple basée sur la sérigraphie. Tirant parti de cette technique d’impression, ils jouent sur la surimpression et le recouvrement. À partir de formes et de signes prélevés sur place et dans nos archives, leur œuvre est basée sur l’accumulation pour (re)constituer un tout qui n’existe pas. La stratification des couleurs produit un passé reconstitué, une mémoire renouvelée. Une affiche grand format sérigraphiée forme la matrice de l’ensemble des documents de communication, chacun étant alors un fragment de l’œuvre, à destination de tous.

Fondé en 2016 par Jane Secret et Nicolas Millot, Surfaces est un studio de design graphique pluridisciplinaire.
La complémentarité de leurs compétences leur permet d’investir des champs multiples : direction artistique, illustration, conception de caractères typographiques, scénographie, design éditorial et web. Ils envisagent le design graphique comme un terrain de jeu pour mettre en image des messages mais également comme une manière d’interroger les supports. Le choix des matériaux, des encres, des plis – pour les supports imprimés – la réflexion autour de l’ergonomie, l’expérience utilisateur en ce qui concerne les médias numériques sont autant de champs d’investigations graphiques et plastiques vecteurs de sens. Ce point de vue leur permet de faire émerger de nouvelles formes graphiques et de susciter la curiosité du public.