Dans le cadre du parcours d’éducation, de pratique et de sensibilisation à la culture (dispositif PEPS), mis en place et financé par la région Hauts-de-France, l’espace 36 association d’art contemporain, le lycée professionnel agricole de Dunkerque et l’artiste Nicolas Tourte ont proposé aux élèves de terminale Gestion des Milieux Naturels et de la Faune (GMNF) de questionner par le biais artistique les enseignements reçus au lycée.

Nicolas Tourte, artiste Lillois, par sa pratique mêlant différents médiums, remet en question la place de l’Homme dans l’univers, l’aspect cyclique du monde et, de manière plus globale, l’interaction entre l’Homme et son environnement.

 

Durant ce projet les élèves se sont interrogés sur la notion d’échelle microscopique.
Sensibles à la question de l’écologie, ils ont recréé des « microbiotopes » à partir de déchets trouvés aux alentours. A l’intérieur de ceux-ci, les lycéens ont inséré des plantes pour donner l’illusion d’une végétation spontanée. Cet objet a ensuite été pris en photo et dessiné afin de créer une animation vidéo subtile.

Une installation végétale et un mapping ont transformé la bagagerie de l’établissement en une mare artificielle avec un bruitage spécifique aux sons environnementaux. Pour modifier cet espace, les élèves ont installé des plantes, réalisé des vidéos sur la thématique de l’eau, tournées au sein de l’établissement, et repeints les murs du local. Les quatre écrans du hall du lycée ont également subi un changement en devenant support de diffusion des « vues stratigraphiques » recrées par les élèves. Du centre de ressources au hall du lycée, les œuvres se sont propagées dans l’ensemble de l’établissement.

  

Dépliant en PDF présentant l’action