en partenariat avec Surface Sensible, Nancy
et avec ATD Quart-Monde

12 septembre – 24 octobre
vernissage samedi 12 septembre à 18h

Photographe engagé dans une réflexion sur la signification du portrait photographique, Frédéric Cornu axe son travail sur les groupes humains caractérisés par une certaine forme de marginalité, et dont les représentations sont bien souvent travesties par les médiatisations de la société. Il privilégie une démarche systématique (frontalité, constance du point de vue, refus de tout anecdotisme, éclairage neutre, etc.). Évacuant toute considération humaniste, Frédéric Cornu cherche à établir des typologies sociales, sans nier pour autant l’identité de chaque individu. Archétype du groupe, chaque individu n’est qu’une partie d’un ensemble. De cet ensemble de portraits, qui sont à la fois originaux et tous multiples d’eux-mêmes, naît le portrait type d’un groupe humain clairement identifié.

 

http://www.frederic-cornu.com/