La Barcarolle met en place cette année, en co-production avec l’espace 36, sa première résidence de création avec le photographe Jérémie Bernaert. Son travail autour de la mutation de l’ancien hôtel de ville de Saint‑Omer en « Moulin à café » sera visible à la réouverture de ce dernier en octobre 2018.

 

 

 

 

 

 

Dès l’hiver 2017 l’artiste s’est imprégné de l’ambiance de l’hôtel de ville en travaux. Il s’est enfermé la nuit dans cet espace fantomatique, vidé de toute présence humaine, où l’histoire imprègne les murs. Travaillant dans le milieu du théâtre depuis quinze ans, Jérémie Bernaert dialogue ici avec l’envers du décor dans ce lieu en attente. Le chantier des travaux est un spectacle, une répétition pour préparer la première. Un avant, brut, vide, fermé… pour préparer l’ouverture, le plein, l’apparat. Après 45 ans de fermeture, Jérémie Bernaert enflamme le théâtre pour le faire renaître de ses cendres lors de sa mutation en Moulin à Café.

Travailleur de l’image, photographique et vidéo, Jérémie Bernaert a investi depuis des années les territoires des scènes de spectacle vivant, créant des dispositifs pour les plateaux. Il a aussi parcouru le monde pour des projets de création artistique avec des habitants (Grèce, Argentine, Brésil, Canada, Pays-bas, Maroc…) Depuis 2014 il réalise des déambulations photographiques dans l’espace urbain, performances plastiques éphémères pendant lesquelles il projette à même les murs de la ville des séries de son journal photographié – son phlog.

 

L’exposition est présentée dans le Hall du Moulin à Café (anciennement Hôtel de Ville) du 13 octobre au 21 décembre.

VERNISSAGE vendredi 12 octobre à 18h

Des visites commentées de l’exposition « carnet de travaux » sont assurées par l’espace 36 sur réservation.

 

 

La Barcarolle, établissement public de coopération culturelle, affirme la volonté de contribuer durablement au développement culturel, dans un souci constant d’ouverture à toute la population. Après la réhabilitation de la Chapelle des Jésuites, c’est aujourd’hui l’ancien hôtel de ville, et son emblématique théâtre à l’italienne, qui devient un nouveau lieu culturel, le Moulin à Café.